Togo

Comment éviter les conséquences dangereuses de l’herpès?

L’herpès est une maladie infectieuse qui touche 90 à 95 % des personnes dans le monde. Selon Ilya Akinfiev, médecin spécialiste des maladies infectieuses, cette pathologie a de graves conséquences. 

Ce masque portugais “désactive le Covid-19”

L’herpès est causé par un virus qui une fois dans l’organisme, y restera à vie et réapparaît sous forme de “poussées”. A noter qu’il peut se manifester sur la bouche (boutons de fièvre), les organes génitaux (cloques sur le sexe), les doigts, l’œil, les méninges, etc. L’herpès génital est sexuellement transmissible et causé par le virus de l’herpès de type 2. Dès la naissance, le bébé peut être contaminé par sa mère, indique Doctissimo. Ces infections néonatales peuvent entraîner de graves séquelles et des décès.

Le médecin a expliqué à Vetchernyaya Moskva que l’apparition de l’herpès jusqu’à deux fois par an peut être considérée comme la norme, mais une fois plus souvent est déjà un indicateur de problèmes immunitaires et il faut nécessairement consulter un spécialiste.

« Si on ne traite pas l’herpès, lorsqu’il se manifeste massivement et qu’on ne cherche pas d’aide médicale, cela peut causer une inflammation des nerfs. Par exemple, le nerf trijumeau facial peut être affecté. Cette complication donne des maux de tête sévères, des maux de dents aigus, des douleurs dans l’oreille. L’inflammation de ce nerf peut conduire à être défiguré », a-t-il expliqué.

Voici comment lutter contre la somnolence au travail

Outre les muqueuses, rapporte Sputnik, l’herpès peut aussi affecter les fibres nerveuses et engendrer la surdité et la perte de la vue s’il n’est pas traité, a averti M.Akinfiev. Pour éviter une exacerbation de la maladie, il faut simplement respecter certaines règles comme utiliser du rouge à lèvres hydratant hygiénique, manger des fruits et légumes de saison, s’assurer de faire le plein de vitamines, dormir suffisamment et suivre un bon régime alimentaire.


Source link
#Comment #éviter #les #conséquences #dangereuses #lherpès

Laisser un commentaire