Cameroun

‘C’est la CRTV et Cameroun Tribune qui déclencheront la longue marche vers la chute de Biya’

Ils sont renvoyés en jugement pour des présomptions de détournements

Dans une lettre ouverte, Kand Owalski a lancé une pique à Madeleine Soppi Kotto, éditorialiste à la CRTV. La journliste s’en est prise il y’a quelques jours à Maurice Kamto qui a annoncé une insurection populaire lors de sa conférence de presse le 24 août dernier.

Dans sa sortie que nous vous proposons ci-dessous, kand Owalski dénonce le griotisme des médias d’etat camerounais et réaffirme la détermination des camerouais à mettre fin au régime Biya.

Lettre ouverte a? Madeleine Soppi Kotto.
Par kand owalski

Madame, j’ai lu avec amusement votre sortie malheureuse avec votre vocabulaire de 20 ans qui n’a pas e?te? actualise? malheureusement.
Pouvait-il en e?tre autrement lorsque la me?diocrite? s’est faite reine et l’imposture princesse ?

Oui Madeleine c’est bien la CRTV et Cameroun Tribune qui de?clencheront la longue marche vers la chute de Biya.

Vous e?tes Grand Reporter sans faits majeurs, sans avoir fait le terrain, me?me a? Bakassi vous n’e?tes jamais alle?e pour ne pas parler du NOSO. Un titre pompeux, une re?compense du verbe et non de la pratique, justifie?e peut-e?tre par ces histoires de cantine des Lions indomptables avec des raccourcis sur Paul Biya et son e?pouse qui servaient a? nourrir la propagande du re?gime moribond avec un dieu humain bienveillant et bienfaiteur, premier sportif sans infrastructures.
A? pre?sent que le peuple a re?duit le football a? sa plus simple expression, vous devenez subitement griote du tyran le plus nul d’Afrique, lequel a impose? son image a? 25 millions d’a?mes.

Madame, vous pouvez attaquer Kamto mais rien ni personne n’entamera notre de?termination a? faire entendre notre voix. Paul Biya apre?s 38 ans de la?chete? a enfin l’occasion re?ve?e d’affronter sa jeunesse, fabrique?e par ses soins et donc dans sa modeste condition, la pre?carite? absolue, loin des ga?teaux ge?ants et des frais de taxi exhorbitants. Oui ce rendez-vous aura lieu et votre frilosite? renforce notre impatience.

Pour votre information la presque retraite?e, nous marcherons pour dire non au banditisme e?lectoral futur et surtout au massacre des innocents dans le NOSO.

Que Dieu be?nisse le Cameroun !

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire