Cameroun

Cameroun : Reméo Dika évoque l’après Biya

Il appelle les Camerounais à l'unité

Au cours d’une émission télévisée le 12 septembre 2020, l’artiste et homme politique est revenu sur les raisons de sa démission du RDPC.
«Les francs-maçons et rosicruciens ont pris en otage le RDPC et ont complètement délité ce parti de l’idéologie des pères fondateurs pour laquelle nous avons adhéré en 1986». C’est la déclaration faite d’entrée de jeu par Louis Roméo Ndoumbe Dika. L’artiste musicien était l’invité du journaliste Romaric Tenda le 12 septembre 2020 dans son émission ‘‘Focus’’, diffusée sur Focus Média Afrique.

L’auteur du titre à succès «Le mari de ma femme» est revenu sur les raisons de sa démission des rangs du parti présidentiel. Il affirme que sa prestation de 90 millions de FCFA, qu’il réclame à son désormais ex-parti, n’a jamais été payée parce qu’il avait été conditionné à l’époque par un responsable dudit parti. Une pratique contrenature qu’il dit avoir refusée de réaliser.

Après sa démission, Roméo Dika ne cache pas son envie d’aller voir ailleurs. Et quand on lui demande qui peut succéder à l’actuel Chef de l’Etat, voici sa réponse: «Après Paul Biya, j’ai deux personnes que je regarde depuis un moment, que j’essaye d’étudier un peu, je pense qu’il s’agit de Maurice Kamto et Cabral Libii. Mais Kamto a un peu plus d’avantage du fait qu’il a du monde derrière», a-t-il déclaré.

Voici l’intégralité de l’émission:

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire