Cameroun

Cameroun : deux militaires abattus devant la villa de Dion Ngute

Isidore Charles Atangana Manda a donc manipulé 'toute la République'?

Deux militaires ont été surpris lundi 14 septembre 2020 par une attaque attribuée au groupe séparatistes à Bongongo, le village natal du premier ministre Dion Ngute.

« Attaque surprise ambazonienne contre des soldats à Bongongo, village du premier ministre situé dans le sud-ouest. 2 soldats ont été abattus. En attendant l’identité des 2 victimes le nombre de soldats tués depuis le début de la guerre passe à 1091 », a indiqué notre source dans un premier temps.
L’une des victimes de cette attaque sera finalement identifié. Il s’agit d’ACHILLE NGANSO. Il était chargé de sécuriser la villa de Dion Ngute selon la source.

« ACHILLE NGANSO, il était en compagnie de son camarade (lui aussi décédé) chargés de la sécurité de la villa du Premier ministre à Bongongo. La route qui menait à la villa était jonchée de mines. C’est en se rendant à la villa que leur véhicule a sauté sur une mine et les 2 soldats ont péri sur le champ », préciset-il.

Cette frappe organisée chez le premier ministre prouve une fois de plus l’insécurité qui règne dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. C’est d’ailleurs cet argument que le président du MRC Maurice Kamto évoque pour appeler les populations camerounaises à chasser le président par la rue. Malgré la multiplication des crimes dans le Noso, le gouvernement maintient les élections régionales et entend lancer le plan de reconstruction de la région qui est toujours en guerre.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire