Cameroun

Arnaque : trucage des taux de guérison patients Covid-19 au Cameroun (vidéo)

Indignons-nous et combattons ce diable

Déterminé à ce qu’une enquête indépendante soit ouverte sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre le Coronavirus au Cameroun, le député SDF NINTCHEU Jean Michel épingle le ministre de la santé dans une nouvelle révélation. Le représentant du peuple déclare après enquête que les taux de guérison du Covid-19 au Cameroun ont été truqués.

Les personnes qui ont été rapidement rétablis sont les faux malades, payés à 300 000 f cfa.

« Il s’agit des malades imaginaires qui sont internés pendant deux jours en simulant les symptômes moyennant 600 000 francs CFA. Sachant que la prise en charge d’un patient Covid-19 coute 300 000 par jour à l’Etat, ces malades imaginaires sont facturés sur la durée de la quatorzaine 4200 000. Je prends l’exemple de Yassa, où il y a au total 10 malades qui sont passés par là et dans les registres on a enregistré 140 malades. Voila les malades imaginaires.

C’est pour cela vous allez voir que le taux des malades qui se sont remis de la Covid sont assez élevés sans qu’on nous dise comment exactement ça s’est passé. Le ministre lui-même reconnait que le taux d’occupation des lits est faible dans les centres », explique-il.

Le riz Orca vendu au marché noir

Le député du SDF NINTCHEU Jean Michel était l’invité de l’émission La Vérité en Face de ce dimanche 26 juillet 2020. Le parlementaire qui avait tiré la sonnette d’alarme sur la gestion mafieuse des fonds alloués pour la lutte contre le coronavirus au Cameroun revient à la charge avec de nouvelles accusations. Le riz Orca destiné aux populations défavorisées a été vendu a des particuliers à Douala et à Yaoundé selon le député.

NINTCHEU Jean Michel n’a pas été tendre avec le ministre de la santé Manaouda Malachie qu’il traite de voyou. Selon ce représentant du peuple, le ministre organise un système mafieux pour siphonner l’argent destiné à la lutte contre le Coronavirus.
« J’ai le sentiment que le ministre de la santé profite de la détresse des Camerounais pour s’enrichir et enrichir la mafia qui se constitue autour de lui », a déclaré NINTCHEU Jean Michel qui accuse le ministre de la santé d’avoir détourné les riz Orca .

« Le ministre a prétendu que le riz avait été distribué (…) mais j’ai la preuve qu’une bonne partie de ce riz a été vendu à des particuliers à Douala et à Yaoundé. Il n’y a eu aucune traçabilité dans la gestion de ce fonds de solidarité ».
Le député demande une enquête indépendante afin que la lumière soit faite sur ses allégations.

Source : Camerounweb.com

Laisser un commentaire